17e session du Comité – Bruxelles (Belgique), janvier 2018

La 17ème session ordinaire du Comité de coopération interparlementaire entre le Conseil de la Vallée et les Parlements de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la République et Canton du Jura s'est réunie à Bruxelles les 15 et 16 janvier 2018. L'Assemblée valdôtaine était représentée par son Président, Joël Farcoz, le Vice-Président Vincenzo Grosjean et les Conseillers Paolo Contoz et Antonio Fosson.

A l'ordre du jour de la réunion figuraient deux thèmes principaux: la situation politique et institutionnelle dans les trois entités et les mesures mises en œuvre en vue de prévenir la radicalisation chez les jeunes.

La situation politique et institutionnelle dans les trois entités a fait l'objet d'un ample tour d'horizon: les délégations ont réaffirmé les valeurs de l'autogouvernement en tant que modèle actif et responsable du système démocratique et dont les trois Assemblées représentent les intérêts aussi dans les espaces qu'elles partagent, européen et francophone, dans une logique de coopération institutionnelle, de collaboration culturelle et de cohésion entre peuples frères qui s'allient pour faire entendre leur voix au-delà de leurs horizons territoriaux.

Les travaux se sont conclus par l'adoption d'une résolution visant à combattre et prévenir la radicalisation des jeunes. Le texte part de la constatation que le vivre ensemble et la cohésion sociale sont de plus en plus remis en cause par une minorité de personnes qui, en se radicalisant, ébranlent les valeurs démocratiques et les droits humains et invite les gouvernements à développer une politique de la jeunesse qui soit émancipatrice et inclusive, qui donne la parole aux jeunes, les aide à avoir confiance en eux, et à retrouver confiance dans les institutions, et, qui les accompagne dans leurs projets et les valorise.

Dans sa réunion du 6 février 2018, le Conseil régional a approuvé à l'unanimité la résolution.