Le Parlement jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Le Parlement Jeunesse est une simulation parlementaire durant laquelle une centaine de jeunes âgés de 17 à 26 ans investissent le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et se glissent dans la peau d’un parlementaire ou d’un journaliste: ils examinent durant une semaine quatre projets de décret fictifs, de la lecture initiale au vote final, en passant par l’examen en Commission.

Les jeunes valdôtains peuvent y participer grâce à l’entente interparlementaire signé entre le Conseil de la Vallée, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et le Parlement de la République et Canton du Jura.

Dès l'an 2003 des jeunes valdôtains ont eu la possibilité de participer à cette initiative.

En 2018, Giuseppe Grassi, 23 ans, résidant à Aoste, étudiant en troisième année de sciences politiques et des relations internationales à l'Université de la Vallée d'Aoste, a représenté le Conseil de la Vallée à la 22e session du Parlement Jeunesse, qui a eu lieu dans la capitale belge du 12 au 16 février. Les jeunes ont travaillé sur la nationalisation de la presse, la transition vers une mobilité verte, l'instauration d'un système alimentaire soutenable et responsable, l'amélioration des embryons humains.


En 2017, c'est Federica Pastoret, 25 ans, résidante à Aoste, étudiante à l'Université de la Vallée d'Aoste en première année du Master en Langue et communication pour le tourisme de montagne, qui a participé du 26 février au 3 mars. Les thèmes qui ont été mis en discussion à cette nouvelle édition du Parlement Jeunesse ont porté sur la migration et le parcours d'intégration, les institutions démocratiques, la réforme carcérale, la culture.


En 2016, l'expérience a été vécue par Eloïse Villaz de Morgex, âgée de 20 ans, étudiante en première année de sciences politiques, cursus trilingue français-anglais-allemand, et en première année de droit à l'Institut d'études politiques de Paris. Le Parlement Jeunesse s'est réuni du 8 au 12 février et a conclu ses travaux en approuvant quatre projets de décret sur les thèmes suivants: la réduction de la reproduction sociale dans l'enseignement, la réduction de la pauvreté extrême liée à la mendicité et au sans-abrisme par la réinsertion sociale, la taxation intégrale de l'héritage et l'instauration du revenu de base, la multi culturalité dans les médias.

En 2015, le Conseil de la Vallée d'Aoste était représenté par Elisabeth Pastoret, étudiante de 21 ans résidant à Aoste et inscrite à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense en droit français et droit italien. Le Parlement Jeunesse s'est réuni à Bruxelles du 15 au 20 février et les travaux ont porté sur les quatre thèmes suivants: les stratégies d'insertion professionnelle pour les bénéficiaires d'allocations, la libéralisation du code pénal, l'égalité de genre, l'obligation de don de sang, organes et tissus.

En 2014, c’est Marco Carrel de Valtournenche, étudiant inscrit à la faculté de Science de l’économie et de la gestion d’entreprise à l’Université de la Vallée d’Aoste, qui a représenté le Conseil de la Vallée à Bruxelles, du 3 au 7 mars. Les thèmes sur lesquels les jeunes ont travaillé au cours de cette nouvelle édition du Parlement Jeunesse ont concerné la réforme du système carcéral, l’instauration d’une taxe carbone, la protection des mineurs dans l’audiovisuel et l’instauration d’un revenu parental.

En 2013, du 10 au 15 février, la 17e édition du Parlement Jeunesse a vu la participation de Alessandra Borre, 24 ans, résidante de Sarre, étudiante en langues et littératures à l’Université de Turin en représentation de l'Assemblé valdôtaine. Les jeunes se sont penchés sur les thèmes suivants: l'instauration d'un service citoyen, la réforme du financement des cultes, la réforme de l'enseignement, la désignation des décideurs politiques.

En 2012, la 16e session du Parlement Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles s'est déroulée à Bruxelles du 19 au 24 février. Le Conseil de la Vallée a été représenté par Jean-Baptiste Dalle, 20 ans, résidant à Saint-Vincent, étudiant en deuxième année du cours de droit à l'Université de Turin.

En 2011, Nicole Vallet, 23 ans, résidante à Châtillon, étudiante en deuxième année de licence spécialisée en développement, environnement et coopération à l’Université de Turin, a représenté la Vallée d'Aoste à la 15e session du Parlement Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui a eu lieu à Bruxelles du 6 au 11 mars. Les jeunes parlementaires ont examiné et discutés les thèmes suivant: l’encadrement des jeunes délinquants; la formation professionnelle; l’organisation du temps de travail et la fiscalité sur le travail; les conditions d’accès à un logement décent.

En 2010, Bruxelles a accueilli du 14 au 19 février les travaux de la 14e session du Parlement Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles: Stefano Crétier, étudiant à l'Université de Genève, représentait le Conseil de la Vallée.
Les projets de décret qui ont été examiné et enfin approuvé par les jeunes parlementaires portaient sur différents sujets: reconsidérer la laïcité dans les secteurs publics, privés et dans l'enseignement; la revalorisation de la parentalité; la réforme du système des soins de la santé; l'instauration d'un système pénitentiaire humain, éducatif et revalorisant

En 2009, c'est Valeria Sapone, étudiante à l'Université de Turin, qui a représenté le Conseil de la Vallée aux travaux de la 13e session du Parlement Jeunesse, qui se sont déroulés dans la capitale belge du 22 au 27 février. Tout au long de la session les jeunes parlementaires ont examiné et, ensuite, approuvé quatre projets de décret organisant la reconnaissance et le financement des cultes et des communautés philosophiques non confessionnelles; une politique uniformisée en matière d'alcool, tabac et cannabis; une meilleure intégration de la santé et de la pratique sportive chez les jeunes; l'organisation et l'exercice de la prostitution libre et volontaire. L'Assemblée des jeunes a approuvé aussi une résolution portant sur une nouvelle réflexion globale à propos du fédéralisme européen.

En 2008, la participation à la 12e session du Parlement Jeunesse a été assurée par Chantal Mauris, étudiante en science politique auprès de l’Université de la Vallée d’Aoste, choisie cette année aussi grâce à la collaboration entre l’Université et le Conseil régional. La semaine du 3 au 10 février 2008 a été très intéressante et surtout très riche d’émotions. Les jeunes se sont confrontés sur les quatre projets de décret traitant de sujets controversés et d’actualité comme: la mobilité dans les grands centres urbains, la promotion de la réinsertion professionnelle des chômeurs selon un plan d’activation, la réforme de l’enseignement afin de le rendre plus efficace et plus égalitaire et l’intégration des immigrés et la lutte contre le trafic des êtres humains.

En 2006, les travaux du 10e Parlement Jeunesse se sont déroulés du 26 février au 3 mars. Simone Pellicanò, étudiant en maîtrise d’économie à l’Université de la Vallée d’Aoste, a été sélectionné pour représenter le Conseil régional de la Vallée d’Aoste. Les thématiques abordées étaient les suivantes: l’instauration d’examens d’admission aux études supérieures avec l’objectif d’aider les étudiants dans leur choix d’orientation, les conditions d’octroi de l’aide en matière de coopération bilatérale directe, le refinancement de la culture et la gestion de son soutien afin de valoriser le mieux possible notre patrimoine et celui du passé, la création de centres de subvention pour assurer un encadrement efficace de l’action de terrain répondant aux besoin locaux des associations.

En 2005, la participation à cette initiative a été assurée, pour la 9e session, par Giovanna Cugnetto, étudiante en maîtrise de langue et communication pour les entreprises, le territoire et le tourisme auprès de l’Université de la Vallée d’Aoste. Le choix a été fait cette année aussi par le biais d’une commission bilatérale Conseil-Université. Les thèmes retenus étaient la réforme des mesures pénales pour les mineurs, la légalisation des drogues douces, l’instauration d’un programme d’éducation à la citoyenneté et la maîtrise de l’immigration et l’intégration des nouveaux arrivants

En 2004, le jeune valdôtain Giuseppe Catenazzo, étudiant en maîtrise de science de l'économie, a participé, du 23 au 27 février, aux travaux de la 8e session du Parlement jeunesse. Pour la première fois le choix du représentant de la Vallée d'Aoste a été fait grâce à la collaboration avec l'Université de la Vallée d'Aoste. En effet une commission bilatérale avait été mandatée de sélectionner, parmi les candidats, l'étudiant qui pouvait représenter au mieux la Vallée d'Aoste grâce, notamment, à ses connaissances linguistiques et dans le domaine du droit. Les thèmes retenus pour cette session étaient la réforme de la procédure de divorce, le renforcement du contrôle des partis anti-démocratiques et liberticides, le service civil et militaire ainsi que l'éducation à la citoyenneté et les jeunes et le sport.

En 2003, la Vallée d'Aoste a eu l'opportunité d'associer trois jeunes, à savoir Valentina Berthod, Alex Armand et Tommaso Lupo à la session du Parlement Jeunesse qui s'est déroulé à Bruxelles du 3 au 7 mars. Les thèmes retenus pour cette session étaient l'indemnisation des victimes de dommages matériels non-assurables causés par des calamités naturelles, la nécessité d'instaurer la médiation comme mode de résolution de conflit prioritaire, l'adoption des mineurs et la séparation des organisations confessionnelles et de l'Etat.